dimanche 7 décembre 2008

OLPC France

Ça veut dire "One Laptop Per Child ", France, et je m'étais promis d'en parler ...

Bon, en fait, j'ai du chercher un peu pour trouver des informations, alors je les mets ici, comme ça, je les perdrai plus, et en plus, je les partage avec tout le monde :-)

D'après mes sources, il y a plus de 500000 XO qui sont déployés dans le monde. Tous tournent sur Sugar. Il y a aussi un -curieux- mini-déploiement sous Windows, mais c'est anecdotique, et je veux pas fâcher M. Stallmann ;-)

Le site, c'est http://olpc-france.org . en fait, vous tomberez ici : Accueil OLPC France

Bon, déjà, je suis jaloux du wiki (comparé à celui du projet Educ, c'est vraiment top). Faut vraiment qu'on fasse quelque chose ...

En fait, ce que je ne savais pas, c'est qu'OLPC France ne dépend pas de la fondation OLPC. Cela n'a rien de mauvais, c'est juste comme ça :) (on parle de "grassroots"). Côté nombre d'intervenants, OLPC France existe depuis 6 mois et compte 35 membres.

- Les buts d'OLPC France sont:

1) de faire connaître le XO,
2) de créer une communauté Sugar,
3) d'être une association de référence francophone pour XO/Sugar
4) de réunir les personnes intéressées par le libre éducatif au
primaire (autour du XO, de Sugar, mais aussi potentiellement des
netbooks qui font tourner Sugar, des profs qui les utilisent, etc.)

Leurs actions les plus importantes sont:

- Programme Give One Get One, qui après traduction, signifie « Un chez toi, un chez moi » : ce qui donne la possibilité d'acheter deux ordinateurs XO, d'en acquérir un et d'en donner un.

Tous les détails sont sur OLPC XO

Enfin, pour la propagande, la vidéo de Gérard Klein donne aussi des idées dont on pourrait s'inspirer pour EducOOo : la vidéo

OLPC France envisage de faire des déploiements dans des écoles. Cela signifie qu'il faudra certainement lier pas mal de monde, et trouver beaucoup de bonne volonté. En effet, dans ce genre d'aventure, il faut commencer par convaincre (dans l'ordre auquel je pense sans réfléchir plus que ça) : les instituteurs, la mairie, les LUGs locaux (je pense que des étudiants de l'UTBM pourraient se mobiliser pour ça), et pourquoi pas (mais là, je vais peut être trop loin) : les parents.

Donc si vous avez envie d'en savoir plus, de contribuer, et ou de faire quelque chose, surtout, n'hésitez pas à les contacter et à vous lancer !!
Enfin, pour suivre toutes les news, Le blog du projet est là : le blog
Côté pratique: premier test, comment ça s'ouvre ? Je ne dis pas tout, mais les oreilles servent beaucoup ;-) Pour la pratique, j'ai un peu joué avec, mais pas longtemps, et je me souviens plus trop. Promis, la prochaine fois, je prends des notes.

En fait, ce qui m'intrigue, c'est la possibilité qu'ont ces machines de s'associer toutes seules en réseau. Bastien m'avait montré ça aux RMLL, quand on essayait de se connecter à la machine de RMS (qui mangeait avec, mais c'est une autre histoire ^^ ), et c'est vraiment le truc sympa. Après, ça doit bien rappeler un Linux, étant donné que c'est RedHat qui sponsorise. Enfin, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à un Linux (mais c'est Sugar l'OS).

Un autre truc sympa, c'est l'utilisation de Squeak ( Hilaire, si tu lis ... ;-) ). On m'a fait une démo de ce langage, et c'est vraiment un langage objet (pas comme le C++). Ce dont je me souviens, c'est que c'était vraiment facile à utiliser. Les enfants sont doués pour ce genre de choses. En fait, on m'avait montré comment se créer très rapidement des outils pour l'utilisation de matériel électronique, sans rien connaître à la programmation. ce qui devrait intéresser plein de collègues. Juste le clavier: plutôt fait pour les petits doigts des enfants, gros bûcherons s'abstenir ;-)

En fait, j'en parle, j'en parle ... mais je suis comme les autres: si j'en avais un, ce serait mieux :-)

Fin 1ère partie. À suivre ...

1 commentaire:

Hilaire a dit…

Oui, je confirme, Smalltalk c'est bluffant.
Il y a le nouveau projet Pharo, porté par l'INRIA, basé sur un fork de Squeak pour créer un Smalltalk opensource très orienté développement et business.

http://pharo-project.org